L’accessoire d’écrivain au XIXe siècle : le sens du détail

L’accessoire d’écrivain au XIXe siècle

Le sens du détail

Actes du colloque jeunes chercheurs

Université Toulouse Jean-Jaurès, 11, 12, 13 octobre 2017

Sous la direction de Lauren Bentolila-fanon, Charlène Huttenberger-Revelli et Marine Le Bail 

La canne de Balzac, le gilet rouge de Théophile Gautier, la pipe de George Sand, la cape de toréador de Barbey d’Aurevilly, la barbe blanche de Victor Hugo, le homard de Gérard de Nerval…Ce bref inventaire à la Prévert nous invite à prendre toute la mesure de l’importance qu’a pu prendre, dans le « Grand Bazar » d’images, d’artefacts et de représentations constitutif du XIXe siècle, la notion d’accessoire, ici associée à la figure de l’écrivain. C’est précisément cette ambivalence constitutive de la notion d’accessoire, entre essentiel et inessentiel, entre insignifiance et sur-signifiance, que ces articles se proposent d’explorer, en l’associant à la question de la progressive médiatisation de la figure de l’écrivain.

Introduction, par Lauren Bentolila-Fanon (Université Toulouse-Jean Jaurès), Marine Le Bail (Université Toulouse-Jean Jaurès) et Charlène Huttenberger Revelli (Université Toulouse-Jean Jaurès)

Trône, monture ou meuble bourgeois. Le fauteuil de l’« Écrivain-roi », par Marie-Clémence Régnier (Université d’Artois).

L’accumulation des objets ou l’accumulation d’accessoires au service du créateur dans La Maison d’un artiste, par Sarah Conil (Université Toulouse Jean Jaurès)

« Et vous, Honoré, en voulez-vous une tasse ? » Caféine et création chez Balzac, par Lauren Bentolila-Fanon (Université Toulouse-Jean Jaurès)

L’accessoire d’écrivains et la création de types littéraires dans la caricature de presse (1830-1848), par Amélie de Chaisemartin (Université Paris Sorbonne)

Gilet rouge et cheveux longs : l’accessoire comme manifeste générationnel chez les Jeunes-France, par Marine Le Bail (Université Toulouse-Jean Jaurès)

Barbes et redingotes : à propos de quelques accessoires dans la Trilogie de Jules Vallès, par Mourad Khelil (Université Paris Sorbonne)

Le velours côtelé de Léon Bloy : l’ethos de pauvreté du « mendiant ingrat », par Maud Schmitt (Université Paris Sorbonne)

De la lyre au turban : Corinne de Madame de Staël et la scénographie auctoriale féminine du premier xixe siècle, par Aleksandra Wojda (Sorbonne Université)

Rôles et enjeux de l’accessoire dans la mise en scène par Alfred de Musset et George Sand de leur couple d’amants-écrivains, par Janis Nassar (Université Toulouse Jean Jaurès)

Les Enfants du siècle: Objets et accessoires d’une légende romantique, par Sylvain Ledda (Université de Rouen-Normandie)

Baudelaire, praticien et rapsode de l’accessoire, par Andrea Schellino (institut catholique de Paris)

Le sens baudelairien du détail : Le mobilier d’intérieur des Fleurs du mal, par Émilie Merlevede (Université Toulouse-Jean Jaurès)

De l’équipement du marcheur aux accessoires de l’écrivain-voyageur, par Hugo Sert (Université Paris-Diderot)

Tenue chic, détail choc : L’accessoire dandy chez Barbey d’Aurevilly, par Élise Sorel (Université Paris-Sorbonne)

Stendhal, un écrivain masqué : Du dandy au misanthrope, par Charlène Huttenberger-Revelli (Université Toulouse-Jean Jaurès)