Antoine Schwartz, Le libéralisme caméléon. Les libéraux sous le Second Empire (1848-1870)

Antoine Schwartz, Le libéralisme caméléon. Les libéraux sous le Second Empire (1848-1870), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2022.

Que signifie « libéral » ? La réponse est moins évidente qu’il n’y paraît. Le libéralisme se nourrit d’ambiguïtés, de paradoxes, et défie les étiquettes politiques. Entre histoire et sociologie, cet ouvrage étudie l’itinéraire politique et intellectuel des libéraux après la révolution de 1848. Dans la période d’effervescence des années 1860, des personnalités telles qu’Émile Ollivier, Anatole Prévost-Paradol ou Édouard Laboulaye s’emploient à faire exister un libéralisme qui rebattrait les cartes politiques. Dans le sillage de Tocqueville, ils imaginent les conditions d’un gouvernement libéral en démocratie, qui s’accommoderait de la monarchie comme de la république.
Un libéralisme nouveau se dessine.

https://mshe.univ-fcomte.fr/cahiers-de-la-mshe/les-series/archives-de-l-imaginaire-social/1201-le-liberalisme-cameleon


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Julien Schuh (17 janvier 2022). Antoine Schwartz, Le libéralisme caméléon. Les libéraux sous le Second Empire (1848-1870). Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0gq


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search