Colloque “Censurer les arts – Encadrer les corps”, 4 et 5 février 2021, Paris, École nationale des chartes.

Le 4 et 5 février se tiendra à l’École nationale des chartes le colloque “Censurer les arts – Encadrer les corps” organisé par l’association Queerinal et le Laboratoire Corps, genre, arts.

Ce colloque pluridisciplinaire sera l’occasion de questionner les phénomènes de censure, institutionnelle ou plus officieuse, s’exerçant sur les corps dans les arts. Comment certains corps sont-ils invisibilisés et formatés ? Quels regards identifient et pathologisent des corps pour mieux les contrôler ? Féminins, handicapés, queer, racisés, trans… tous les corps peuvent être concernés et cette liste n’est pas exhaustive. Quels mécanismes de résistance et de détournement de la censure émergent dans les arts et/ou sont générés par les artistes ? Telles sont quelques-unes des différentes interrogations déployées par les intervenant·es afin de mieux cerner le phénomène polymorphe et les enjeux socio-politiques de la censure en France ou s’exerçant sur des œuvres françaises à l’étranger.

PROGRAMME

JOUR 1 – Vendredi 4 février 2022

10h00 : Accueil des participant·es
10h15 : INTRODUCTION

10h30 : INVISIBILISER ET FORMATER LES CORPS
Modération : Mathilde Leïchlé
Maël Tauziède-Espariat (Docteur en histoire de l’art et ATER à l’Université Paris Nanterre)
“La censure des “nudités” à Paris au XVIIIe siècle.”
Anne-Claire Marpeau (Docteure en littérature générale et comparée à l’Université de Colombie Britannique et à l’ENS de Lyon)
“”Une tête que Raphaël eût donnée à Marie posée sur un cou que Jean Goujon eût donné à Vénus” ou les normes de la description “réaliste” du corps féminin”
Agate Lesage (Étudiante-entrepreneure, diplômée en sciences et cultures du visuel à l’Université de Lille)
“Instagram et la censure des corps sexisés”

12h00 : Pause déjeuner

14h00 : CONTRÔLER L’IMAGE, ENCADRER LES CORPS : CENSURE PAR LES INSTANCES DU POUVOIR
Modération : Manon Lecaplain
Pierre Tenne (Docteur en histoire moderne à Sorbonne Université et chargé de cours à Université de Paris)
“Le concert et le roi de France pendant les Guerres de religion : contrôler et mettre en scène les corps par la musique.”
Célia Honoré (Doctorante en histoire de l’art à l’Université de Genève)
“Commerce des photographies obscènes et contrôle du corps féminin dans les archives policières parisiennes de la fin du Second Empire.”

15h00 : IMPORTER L’IMMORAL, CENSURER LES ÉROTISMES : RÉCEPTION D’ŒUVRES FRANÇAISES A L’ETRANGER
Modération : Lucie Guillemer et Zoé Suard
Yangjie Zhao (Doctorant en littérature française à l’ENS-PSL)
“Enjeux de la (auto)censure dans les éditions et les traductions chinoises du Journal du voleur de Jean Genet.”
Eurydice Da Silva (Scénariste et professionnelle associée à l’Université Sorbonne Nouvelle) & Ana Bela Morais (Chercheuse et enseignante à l’Université de Lisbonne)
“La censure du corps et de l’érotisme visant les films français importés pendant la dictature portugaise (1926-1974).”

16h00 : Pause café

16h45 : REGARDS : IDENTIFIER ET PATHOLOGISER DES CORPS POUR MIEUX LES CONTRÔLER
Modération : Adrien Isnel et Paul Johnson
Sarra Mezhoud (Doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
“In(k)sane. Tatouages et monstration du corps déviant dans les asiles en France à la fin du XIXe siècle.”
Mélanie Joseph (Doctorante en pratique et théorie de la création artistique à l’Université Aix-Marseille)
“Où sont les Sourd·es ? : un regard contemporain de la télévision française des années 1950-1975”

18h : Fin de la première journée

JOUR 2 – Samedi 5 février 2022

10h00 : Accueil des participant·es

10h30 : REJOUER OU DÉTOURNER LA CENSURE POUR LA DÉJOUER ?
Modération : Samy Lagrange
Quentin Petit Dit Duhal (Doctorant en histoire de l’art à l’Université Paris Nanterre et à l’Université du Québec et ATER à l’Université Aix-Marseille)
“Jouer la censure pour déjouer les normes : Deborah de Robertis et l’exposition du corps.”
Renata Andrade (Doctorante et artiste chercheuse à l’Université de Paris 8)
“Incarner la sauvage pour dévoiler la norme : le “Monstre d’amour” de Rébecca Chaillon.”
Léa Jaurégui (Doctorante en histoire de l’art à l’École du Louvre et à l’Université Libre de Bruxelles) & Jeanne Mathas (Guide-conférencière et chercheuse indépendante en histoire de l’art)
“Mascarade et queernaval : les identités artificielles subverties”

12h00 : Pause déjeuner

14h00 : DES SCÈNES DE RÉSISTANCE ?
Modération : Isaline Dupond Jacquemart
Léa de Truchis (Docteure en arts du spectacle à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 et administratrice du Cirque Le Roux)
“Histoire du cirque, entre censure, canons esthétiques et liberté transgressive.”
Marion Cazaux (Doctorante en histoire de l’art contemporain à l’Université de Pau et des pays de l’Adour)
“Entre mainstreamisation et hétérotopie : quels regards et quels discours sur les corps drag.”

15h00 : Pause café

15h30 : Table-ronde : ART, GENRE ET VISIBILITÉ : PORTER DES RÉCITS/IMAGES/VÉCUS CONTRE LA CENSURE
modérée par Hortense Belhôte avec
Salomé Burstein (commissaire d’exposition, chercheuse, membre de Lusted Men)
Marion Chevalier (commissaire d’exposition, chercheuse, membre de Lusted Men)
Hélène Fromen (artiste, chercheuse, membre fondatrice du collectif Modèle vivant.e)
Maya-Inès Touam (artiste et photographe plasticienne)

17h00 : Fin du colloque

Les inscriptions peuvent dès à présent se faire par mail à censure2021@gmail.com en précisant les nom et prénom, ainsi que les plages désirées de venue. Un passe sanitaire sera demandé à l’entrée de l’établissement.
Ce colloque est soutenu par l’association EFiGiES, l’École nationale des chartes, le laboratoire Pléiade, le laboratoire Cerilac et Université de Paris.

Vous pourrez trouver davantage d’informations sur le site : https://ateliercga.hypotheses.org/660.

Organisation
Isaline Dupond Jacquemart, chercheuse indépendante
Lucie Guillemer, École nationale des chartes
Adrien Isnel, École nationale des chartes
Paul Johnson, École nationale des chartes
Samy Lagrange, Université Sorbonne Paris Nord
Manon Lecaplain, Institut national du patrimoine
Mathilde Leïchlé, Université de Paris / Institut national d’histoire de l’art
Zoé Suard, École nationale des chartes
Léa Weill, École nationale des chartes



Citer ce billet
Julien Schuh (2022, 7 janvier). Colloque “Censurer les arts – Encadrer les corps”, 4 et 5 février 2021, Paris, École nationale des chartes. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0gj

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search