Elena BOVO, Pensée de la foule, pensée de l’inconscient: Généalogie de la psychologie des foules (1875-1895)

Elena BOVO, Pensée de la foule, pensée de l’inconscientGénéalogie de la psychologie des foules (1875-1895)

1ere couverture T1 5cm RVB 23 septembre 2021
ISBN : 978-2-84867-841-2 / ISSN : 2490-7545
230 pages – format : 16 x 24
Numéro de cahier : 45
Série : Archives de l’imaginaire social
Numéro de série : 10
Responsables de la série : Vincent Bourdeau et Edward Castleton
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion

Site des Cahiers de la MSHE

Résumé

Avec sa Psychologie des foules (1895), Gustave Le Bon fut considéré comme l’inventeur d’une nouvelle science de la société. Pourtant, la généalogie conceptuelle montre que Le Bon, loin d’ouvrir, referme au contraire l’époque de la pensée de la foule, en la soumettant à sa pensée de la « race ». En effet, avant Le Bon, les théoriciens italiens avaient tenu ensemble, au prix de fortes tensions théoriques, un discours déterministe sur la foule et un discours en faveur de l’émancipation des classes dominées.

Il est dès lors impossible de réduire la psychologie des foules à une idéologie réactionnaire. Un autre regard s’ouvre sur cette science sociale aujourd’hui disparue.

Elena Bovo est maître de conférences HDR (département d’italien) à l’université de Franche-Comté. Son dernier livre publié, en codirection avec Aurélien Aramini, est La pensée de la race en Italie. Du romantisme au fascisme aux Presses universitaires de Franche-Comté (2018).

 

Télécharger le sommaire



Citer ce billet
Julien Schuh (2021, 2 septembre). Elena BOVO, Pensée de la foule, pensée de l’inconscient: Généalogie de la psychologie des foules (1875-1895). Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0el

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search