Nathalie Coutelet, Un Théâtre à côté: la Grimace. De la Belle Époque aux Années folles

Nathalie Coutelet, Un Théâtre à côté: la Grimace. De la Belle Époque aux Années folles

Le Coudray, Otrante, 2020.

Des derniers feux de la Belle Époque au cœur des Années folles, de nombreuses et diverses initiatives théâtrales voient le jour et retombent tout aussi vite dans l’oubli, laissant cependant à la postérité quelques noms d’auteurs et metteurs en scène tels André Antoine, Aurélien Lugné-Poe, Jacques Copeau ou bien encore Gaston Baty. La Grimace est l’une d’elles, sincère et passionnée, créant, luttant et inventant, de 1912 à 1929, pour exister, s’exprimer, malgré l’adversité, la mainmise des théâtres en vue et les difficultés financières.

Mêlant amateurs et professionnels et œuvrant à faire découvrir de nouveaux talents, auteurs et textes en dehors ou « à côté » des circuits commerciaux et institutionnels traditionnels, la Grimace est l’un des fils invisibles ayant contribué, en marge des noms retenus par l’Histoire, à tisser le paysage théâtral de cette époque.

Interrogeant la notion même de « théâtre à côté » et réévaluant la place des compagnies marginales dans l’histoire du théâtre, donnant à voir et à comprendre les mécanismes à l’œuvre dans l’écriture, la mise en scène et la production des spectacles, comme les tensions et les blocages du champ théâtral, cet essai tente d’éclairer d’un jour nouveau les conditions du théâtre de ce premier XXe siècle.

https://www.otrante.fr/grimace.html



Citer ce billet
Aude Jeannerod (2021, 5 mai). Nathalie Coutelet, Un Théâtre à côté: la Grimace. De la Belle Époque aux Années folles. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0dl

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search