Éléonore Reverzy, Témoigner pour Paris. Récits du Siège et de la Commune (1870-1871)

Éléonore Reverzy, Témoigner pour Paris. Récits du Siège et de la Commune (1870-1871), Paris, Kimé, 2021
Essai sur le témoignage littéraire, illustré par une anthologie de textes émanant d’écrivains et de « nouveaux auteurs » sur le Siège et la Commune de Paris.
Cet ouvrage réunit des écrits personnels : journaux et correspondances, sur une période qui s’étend d’août 1870 jusqu’à l’achèvement de la répression de la Commune. Cette anthologie est précédée d’une introduction théorique sur la forme littéraire du témoignage, de sa naissance à son déploiement, dans un régime démocratique d’information dans le dernier tiers du siècle. Ces témoignages peuvent être le fait d’écrivains, reconnus tels Goncourt, Hugo, Gautier, de journalistes ou de simples citoyens, « nouveaux auteurs » (vigneron provincial ou Parisien ordinaire) pour lesquels l’entrée en écriture est une initiation. Tous se trouvent en même temps confrontés à l’inouï : la chute du Second Empire suivie de l’invasion du pays et du siège de la capitale, puis une guerre civile qui débute le 18 mars 1871. C’est cette conflagration en même temps que l’impression que les médias ne sont plus dignes de confiance qui déterminent chez les témoins la venue à l’écriture.
Le volume se présente comme une histoire au jour le jour d’une année de la vie de la capitale, qui est aussi un moment décisif dans l’histoire du pays : la République, proclamée le 4 septembre 1870 après la déchéance de l’Empire, durera-t-elle ? C’est là la deuxième originalité du projet que de raconter l’histoire en morceaux et de restituer les oscillations et soubresauts de la population parisienne.
 

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search