Martine Watrelot (dir.), George Sand et les sciences de la Vie et de la Terre

Martine Watrelot (dir.), George Sand et les sciences de la Vie et de la Terre, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. “Révolutions et Romantismes” n° 25, 2020, 368 p.
George Sand pouvait-elle être un homme de science ? Quelle part son œuvre laisse-t-elle aux sciences de la nature et au scientisme en faveur au XIXe siècle ? Par un examen méthodique et compréhensif de ces questions, cet ouvrage collectif passe au crible de la critique non seulement l’étendue des savoirs scientifiques de George Sand, mais encore les modalités de leur adaptation fictionnelle, entre 1835 et 1875.
Ce sujet original fournit ainsi aux études sandiennes une synthèse de tout premier ordre, qui faisait défaut jusqu’alors, pour la connaissance du constant intérêt que George Sand portait aux sciences de la nature, jusque dans leurs applications pratiques, politique, économique ou écologique. Finalement, c’est toute la sagesse de George Sand qui est donnée à savourer ici, en jetant un éclairage inattendu sur des sujets d’une grande actualité.
Lien
http://pubp.univ-bpclermont.fr/public/Fiche_produit.php?titre=George%20Sand%20et%20les%20sciences%20de%20la%20Vie%20et%20de%20la%20Terre
 


Citer ce billet
Julien Schuh (2020, 23 novembre). Martine Watrelot (dir.), George Sand et les sciences de la Vie et de la Terre. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0ay

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search