Bibliographie: Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale par Stéphanie Dord-Crouslé

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale

– Bibliographie indicative –

Télécharger au format PDF

Édition au programme de l’Agrégation, session 2018

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition de Pierre-Marc de Biasi, Paris, Librairie générale française, « Le Livre de poche, Classique », 2002.

 

Manuscrits du roman

Gustave FLAUBERT, Carnet de travail n° 19, Ville de Paris / Bibliothèque historique, BHVP, Rés. Ms 80, 42 feuillets, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10536995d

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, scénarios, brouillons, notes diverses, 13 vol., Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits, NAF 17599-17611, http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc4963f

Gustave FLAUBERT, Les dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet. Édition intégrale balisée en XML-TEI des documents conservés à la bibliothèque municipale de Rouen, accompagnée d’un outil de production de « seconds volumes » possibles, sous la dir. de Stéphanie Dord-Crouslé, 2012-…, http://www.dossiers-flaubert.fr, ISSN 2495-9979 (Notes intitulées « République de 1848 », Ms g226(4), f° 133-204).

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale. Les scénarios, édition de Tony Williams, Paris, José Corti, 1992, 378 p.

« L’Histoire en question. L’avant-texte du premier chapitre de la troisième partie de L’Éducation sentimentale », édition de Tony Williams, 2002, http://www.hull.ac.uk/hitm/

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, manuscrit définitif autographe, 1er septembre 1864-16 mai 1869, Ville de Paris / Bibliothèque historique, BHVP, Rés. Ms 98, 497 feuillets, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b105370062/f11

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, exemplaire du copiste pour l’impression avec corrections autographes de Flaubert, 1869, Ville de Paris / Bibliothèque historique, BHVP, Rés. Ms 99, 664 feuillets, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10537007h/f9

 

Éditions originales et réception contemporaine

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, Paris, Michel Lévy, 1870 [1869], 2 vol.

  1.  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8617217z
  2.  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8617219s

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, nouvelle édition, Paris, Charpentier, 1880 [1879], http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6576703v

Exemplaire corrigé par Flaubert : http://flaubert.univ-rouen.fr/bibliotheque/feuilletoir/

Texte numérisé par Danielle Girard : http://flaubert.univ-rouen.fr/oeuvres/ES_1869.php

Réception contemporaine (par ordre chronologique de publication) de L’Éducation sentimentale sur le site Flaubert de l’université de Rouen, http://flaubert.univ-rouen.fr/etudes/education/

 

Autres éditions à consulter

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition de René Dumesnil, Paris, Les Belles Lettres, « Les textes français », 1942, 2 vol.

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition d’Alan Raitt, Paris, Imprimerie nationale, « Lettres françaises », 1979, 2 vol.

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition de Peter Michael Wetherill, Paris, Garnier, « Classiques », 1984.

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition de Claudine Gothot-Mersch, Paris, Flammarion, « GF », 1985.

Gustave FLAUBERT, L’Éducation sentimentale, édition de Stéphanie Dord-Crouslé [2001], Paris, Flammarion, « GF », 2013.

 

Correspondance

Gustave FLAUBERT, Correspondance, édition de Jean Bruneau (et Yvan Leclerc pour le t. V), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 5 vol. + Index, 1973-2007.

Gustave FLAUBERT, Correspondance [anthologie], édition de Bernard Masson, Paris, Gallimard, « Folio classique », 1998.

 

Biographies

Pierre-Marc DE BIASI, Gustave Flaubert. Une manière spéciale de vivre [2009], Paris, Librairie générale française, « Le Livre de poche, Références », 2011.

Michel WINOCK, Flaubert [2013], Paris, Gallimard, « Folio », 2015.

 

Dictionnaire

Dictionnaire Gustave Flaubert, sous la dir. d’Éric Le Calvez [avec la collab. d’A. Carrico, M. F. Davì Trimarchi, S. Dord-Crouslé, A. Herschberg Pierrot, C. Ippolito, É. Le Calvez, B. Magaudda, S. Mangiapane, K. Matsuzawa, R. M. Palermo Di Stefano, F. Pellegrini, N. Petibon, T. Poyet, J. Thomas et F. Vatan], Paris, Classiques Garnier, « Dictionnaires et synthèses » [à paraître fin 2017].

 

Ouvrages généraux

BOURDIEU Pierre, Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire [1992], Paris, Éd. du Seuil, « Essais », 1998, 567 p.

COMPAGNON Antoine, La Troisième République des Lettres – De Flaubert à Proust, Paris, Éd. du Seuil, « Poétique », 1983, 381 p.

DAUNAIS Isabelle, Flaubert et la scénographie romanesque, Paris, Librairie Nizet, 1993, 217 p.

DUFOUR Philippe, Flaubert et le pignouf. Essai sur la représentation romanesque du langage, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1993, 183 p.

GIRARD René, Mensonge romantique et vérité romanesque [1961], Paris, Grasset, « Pluriel », 1985, 351 p.

KNIGHT Diana, Flaubert’s Characters : The Language of Illusion, Cambridge, Cambridge University Press, « Cambridge Studies in French », 1985, 125 p.

OEHLER Dorf, Le Spleen contre l’oubli. Juin 1848. Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen, Paris, Payot, « Critique de la politique », 1996, 465 p.

RICHARD Jean-Pierre, Stendhal et Flaubert. Littérature et sensation [1954], Paris, Éd. du Seuil, « Points », 1970, 255 p.

ROUSSET Jean, Leurs yeux se rencontrèrent. La scène de première rencontre dans le roman, Paris, José Corti, 1981, 216 p.

SÉGINGER Gisèle, Flaubert, une poétique de l’histoire, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2000, 256 p.

SÉGINGER Gisèle, Flaubert, une éthique de l’art pur, Paris, SEDES, « Questions de littérature », 2000, 220 p. ; nouvelle édition : Caen, Lettres modernes Minard, « La Thèsothèque, 37 », 2010, 230 p.

 

Recueils d’articles et numéros de revue dédiés

Europe, n° 485-486-487, septembre-octobre-novembre 1969, « Flaubert » [actes du colloque organisé à Rouen pour le centenaire de L’Éducation sentimentale], 335 p.

Histoire et langage dans « L’Éducation sentimentale » de Flaubert, éd. Société des études romantiques, Paris, CDU-SEDES, 1981, 142 p.

Lectures de L’Éducation sentimentale, éd. Steve Murphy, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Didact. Français » [à paraître fin 2017].

Relire L’Éducation sentimentale, éd. Pierre Glaudes et Éléonore Reverzy, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres. Série Études dix-neuviémistes » [à paraître fin 2017].

 

Ouvrages dédiés

BEM Jeanne, Clefs pour « L’Éducation sentimentale », Tübingen, Gunter Narr Verlag et Paris, Jean-Michel Place, « Études littéraires françaises, 14 », 1981, 104 p.

CENTO Alberto, Il realismo documentario nell’ « Éducation sentimentale », Napoli, Liguori, 1967, 313 p.

COGNY Pierre, « L’Éducation sentimentale » de Flaubert : le monde en creux, Paris, Larousse, « Thèmes et textes », 1975, 270 p.

LE CALVEZ Éric, Flaubert topographe : « L’Éducation sentimentale ». Essai de poétique génétique, Amsterdam et Atlanta, Rodopi, « Faux titre, 136 », 1997, 294 p.

LE CALVEZ Éric, La Production du descriptif. Exogenèse et endogenèse de « L’Éducation sentimentale », Amsterdam, Rodopi, « Faux titre, 224 », 2002, 392 p.

LECLERC Yvan, Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, Paris, PUF, « Études littéraires, 58 », 1997, 127 p.

NEHR Harald, Das sentimentalische Objekt. Die Kritik der Romantik in Flauberts « Éducation sentimentale », Heidelberg, Universitätsverlag Winter, « Studia romanica, 138 », 2007, 337 p.

REY Pierre-Louis, L’Éducation sentimentale de Gustave Flaubert (Essai et dossier), Paris, Gallimard, « Foliothèque, 123 », 2005, 217 p.

WETHERILL Peter Michael, « L’Éducation sentimentale ». Images et documents, Paris, Garnier, « Classiques », 1985, 220 p.

 

Articles

BANCQUART Marie-Claire, « L’espace urbain de L’Éducation sentimentale : intérieurs, extérieurs », Flaubert, la femme, la ville, éd. J. Favier et A. Lanoux, Paris, PUF, 1983, p. 143-157.

BEM Jeanne, « Sur le sens d’un discours circulaire », Littérature, n° 15, 1974, p. 95-109, www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1974_num_15_3_2006

BEM Jeanne, « La forêt de Flaubert : retour sur un épisode de L’Éducation sentimentale », Orients littéraires. Mélanges offerts à Jacques Huré, éd. Sophie Basch, André Guyaux et Gilbert Salmon, Paris, Honoré Champion, 2004, p. 53-60.

DE BIASI Pierre-Marc, « Flaubert : L’Éducation sentimentale », L’histoire : Condorcet, Flaubert, Giraudoux, Paris, Belin, « Un thème, trois œuvres », 1989, p. 59-121.

DE BIASI Pierre-Marc, « Roman et histoire : une écriture subliminale », Flaubert et la théorie littéraire. En hommage à Claudine Gothot-Mersch, éd. Tanguy Logé et Marie-France Renard, Bruxelles, Facultés universitaires Saint-Louis, 2005, p. 223-242.

DE BIASI Pierre-Marc, « “Qu’est-ce que cela veut dire, la réalité ?” Le cryptage du réel dans L’Éducation sentimentale », Le Flaubert réel, éd. Barbara Vinken et Peter Fröhlicher, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 2009, p. 61-78.

DE BIASI Pierre-Marc et BOLTZ Déborah, « Ajouts, omissions, substitutions : la main fautive des copistes dans le texte de L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 1 | 2009, http://flaubert.revues.org/376

BOLTZ Déborah, « Pour une approche génétique de L’Éducation sentimentale (1869) : état présent, perspectives, démarches », Flaubert [En ligne], Genèse, Études de genèse, 2009, http://flaubert.revues.org/523

BORDERIE Régine, « Le bizarre ordinaire. L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 16 | 2016, http://flaubert.revues.org/2646

BRIX Michel, « L’Éducation sentimentale de Flaubert : de la peinture de la passion “inactive” à la critique du romantisme français », Études littéraires, vol. 30, n° 3, été 1998, p. 107-119, https://www.erudit.org/fr/revues/etudlitt/1998-v30-n3-etudlitt2263/501217ar.pdf

BROMBERT Victor, « L’Éducation sentimentale : articulations et polyvalence », La Production du sens chez Flaubert, éd. Claudine Gothot-Mersch, Paris, UGE, « 10/18 », 1975, p. 55-84 ; réimpression : Paris, Hermann, « Colloque de Cerisy », 2017.

BROMBERT Victor, « Lieu de l’idylle et lieu du bouleversement dans L’Éducation sentimentale », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 1971, n° 23, p. 277-284, www.persee.fr/doc/caief_0571-5865_1971_num_23_1_988

BRUNEAU Jean, « Le rôle du hasard dans L’Éducation sentimentale », Europe, n° 485-486-487, septembre-octobre-novembre 1969, p. 101-106.

BRUNEAU Jean, « L’Éducation sentimentale, roman autobiographique ? », Essais sur Flaubert en l’honneur du professeur Don Louis Demorest, éd. Charles Carlut, Paris, Nizet, 1979, p. 313-332.

BRUNEAU Jean, « Sur l’avant-dernier chapitre de L’Éducation sentimentale », Revue d’Histoire littéraire de la France, mai-juin 1983, p. 412-426, www.jstor.org/stable/40527464

BRUNEAU Jean, « Sur la genèse de L’Éducation sentimentale, avec des documents inédits », Flaubert e il pensiero del suo secolo, éd. Giovanni Bonaccorso, Messine, Faculté de lettres et de philosophie, 1985, p. 235-248.

BUCK Stratton, « Sources historiques et technique romanesque dans L’Éducation sentimentale », Revue d’Histoire littéraire de la France, n° 4, 1963, p. 619-634, www.jstor.org/stable/40523843

CAMPION Pierre, « Roman et histoire dans L’Éducation sentimentale », Poétique, 85, 1991, p. 35-52.

CROUZET Michel, « L’Éducation sentimentale et le genre historique », Histoire et langage dans « L’Éducation sentimentale » de Flaubert, Paris, CDU-SEDES, 1981, p. 77-110.

DEBRAY-GENETTE Raymonde, « Lettre à Jules Duplan : la pot-bouille et l’ensouple », L’Œuvre de l’œuvre, éd. Raymonde Debray Genette et Jacques Neefs, Saint-Denis, PUV, « Essais et savoir », 1993, p. 31-41.

DORD-CROUSLÉ Stéphanie, « Flaubert relecteur de lui-même : le cas épineux de L’Éducation sentimentale », La Relecture de l’œuvre par ses écrivains mêmes. I, Tombeaux et testaments, éd. Mireille Hilsum, Paris, Éditions Kimé, « Les cahiers de Marge », 2007, p. 201-214, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00143416/fr/

DORD-CROUSLÉ Stéphanie, « La correspondance entre Bouilhet et Flaubert, à partir de L’Éducation sentimentale – et au-delà… », Crossed Correspondences : Writers as Readers and Critics of their Peers, éd. Vanessa Guignery, Cambridge Scholars Publishing, 2016, p. 196-214 [texte de la communication : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01076422].

DUQUETTE Jean-Pierre, « Structure de L’Éducation sentimentale », Études françaises, vol. 6, n° 2, mai 1970, p. 159-180, https://www.erudit.org/fr/revues/etudfr/1970-v6-n2-etudfr1718/036439ar.pdf

EBGUY Jacques-David, « Nommer le plein, faire le vide. La représentation du coup d’État du 2 décembre 1851 dans L’Éducation sentimentale », Représenter l’événement historique, éd. Cécile Huchard, Nancy, Éditions universitaires de Lorraine, 2012, p. 63-82.

FAIRLIE Alison, « Aspects de l’histoire de l’art dans L’Éducation sentimentale », Revue d’Histoire littéraire de la France, n° 4-5, 1981, p. 597-608, http://www.jstor.org/stable/40526948

FALCONER Graham, « Le statut de l’histoire dans L’Éducation sentimentale », Littérature et révolutions en France, éd. Geoffrey T. Harris et Peter Michael Wetherill, Amsterdam et Atlanta, Rodopi, « Faux titre, 52 », 1991, p. 106 -120.

FRØLICH Juliette, « L’homme kitsch ou le jeu des masques dans L’Éducation sentimentale de Flaubert », Romantisme, n° 79, 1993, p. 39-52, www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_1993_num_23_79_6187

FRÖMMER Judith, « Sujets d’Histoire : les renaissances de L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 15 | 2016, http://flaubert.revues.org/2533

GENETTE Gérard, « Silences de Flaubert », dans Figures I [1966], Paris, Éd. du Seuil, « Points », 1976, p. 223-243.

GLEIZE Joëlle, « Le défaut de ligne droite », Littérature, n° 15, 1974, p. 75-87, www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1974_num_15_3_2004

GOFFETTE Jean-Dominique, « D’un imaginaire à l’autre : boulevards balzaciens, boulevards flaubertiens », Romantisme, n° 134, 2006, p. 33-42, www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_2006_num_36_134_6427

GOMOT Guillaume, « Est-elle bête !… Rosanette : une figure animale de L’Éducation sentimentale ? », Revue Flaubert, n° 10, « Animal et animalité chez Flaubert », éd. Juliette Azoulai, 2010, http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/article.php?id=60

GOTHOT-MERSCH Claudine, « Portraits en antithèse dans les récits de Flaubert », Essais sur Flaubert en l’honneur du professeur Don Louis Demorest, éd. Charles Carlut, Paris, Nizet, 1979, p. 285-311.

GOTHOT-MERSCH Claudine, « Rousseau et Flaubert : une source de L’Éducation sentimentale dans les Confessions », Mélanges de littérature en hommage à Albert Kies, éd. Claudine Gothot-Mersch et Claude Pichois, Bruxelles, Publication des Facultés universitaires Saint-Louis, 1985, p. 165-176.

GOTHOT-MERSCH Claudine, « Méandres de la création flaubertienne : la Vatnaz dans les manuscrits de L’Éducation sentimentale », Texte, n° 7, 1988, p. 81-101.

GOTHOT-MERSCH Claudine, « Quand un romancier met un peintre à l’œuvre : le portrait de Rosanette dans L’Éducation sentimentale », Voix de l’écrivain. Mélanges offerts à Guy Sagnes, éd. Jean-Louis Cabanès, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, « Les cahiers de littérature », 1996, p. 103-115.

GREEN Anne, « “Ce n’est jamais ça…” Écriture et photographie chez Flaubert », Flaubert et la théorie littéraire. En hommage à Claudine Gothot-Mersch, éd. Tanguy Logé et Marie-France Renard, Bruxelles, Facultés universitaires Saint-Louis, 2005, p. 197-205.

GUINAND Cécile, « La caricature littéraire : L’Éducation sentimentale de Flaubert », Quêtes littéraires, n° 5, « De l’image à l’imaginaire », 2015, p. 65-77, http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/es_guinand.pdf et http://www.kul.pl/files/60/ql5_cecile_guinand.pdf

HAMON Philippe, « Un album », Le Miroir et le chemin. L’univers romanesque de Pierre-Louis Rey, éd. Vincent Laisney, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2007, p. 149-161.

HASHIMOTO Tomoko, « Écriture et hallucination. Autour du “Jardin des Plantes” (L’Éducation sentimentale, I, 5) », Revue Flaubert, n° 6, « Flaubert, rêves, rêveries, hallucinations », éd. Chiara Pasetti, 2006, http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/revue6/hashimoto.pdf

HERSCHBERG PIERROT Anne, « Le travail des stéréotypes dans les brouillons de la “prise des Tuileries” (L’Éducation sentimentale, III, 1) », Histoire et langage dans « L’Éducation sentimentale » de Flaubert, Paris, CDU-SEDES, 1981, p. 43-61.

HERSCHBERG PIERROT Anne, « Le cavalier en habit noir : genèse d’une image [L’Éducation sentimentale, III, 1] », Flaubert [En ligne], 15 | 2016, http://flaubert.revues.org/2543

HINDEMITH Gesine, « L’iconicité : une stratégie textuelle dans L’Éducation sentimentale », Voir, croire, savoir. Les épistémologies de la création chez Gustave Flaubert, éd. Barbara Vinken, Anne Herschberg Pierrot et Pierre-Marc de Biasi, Berlin, De Gruyter, 2014, p. 47-58.

KINOUCHI Takashi, « La mémoire des images dans L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 11 | 2014, http://flaubert.revues.org/2256

LA CAPRA Dominick, « L’effondrement des sphères dans L’Éducation sentimentale », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, n° 3, 1987, p. 611-629, www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1987_num_42_3_283407

LE CALVEZ Éric, « Visite guidée. Genèse du château de Fontainebleau dans L’Éducation sentimentale », Genesis, n° 5, 1994, p. 99-116, http://www.persee.fr/doc/item_1167-5101_1994_num_5_1_957

LE CALVEZ Éric, « “République de 1848” », Éditer le chantier documentaire de « Bouvard et Pécuchet ». Explorations critiques et premières réalisations numériques, éd. Stéphanie Dord-Crouslé, Stella Mangiapane et Rosa Maria Palermo Di Stefano, Messine, Andrea Lippolis Editore, 2010, p. 105-119, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00370973

LE CALVEZ Éric, « Génétique de la disparition », Genèses flaubertiennes, Amsterdam et New York, Rodopi, « Faux titre, 328 », 2009, p. 273-294.

LE CALVEZ Éric, « George Sand et la genèse de L’Éducation sentimentale », Lectures de la correspondance Flaubert-Sand – Des vérités de raison et de sentiment, éd. Thierry Poyet, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, « Écritures de l’intime : correspondances, mémoires, autobiographies », 2013, p. 199-211.

MARTIN-BERTHET Françoise, « Flaubert et l’énergie romantique », Romantisme, n° 46, 1984, p. 87-95, www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_1984_num_14_46_4794

MARY Georges, « L’Éducation sentimentale : une nouvelle alliance pour la dynamique d’une œuvre », Littérature, n° 76, 1989, p. 105-123, www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1989_num_76_4_1496

MATSUZAWA Kazuhiro, « L’illusion de la désillusion : essai d’interprétation génétique de L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 3 | 2010, http://flaubert.revues.org/955

MATSUZAWA Kazuhiro, « Le jeu intertextuel et la question de l’interprétation dans la genèse de l’avant-dernier chapitre de L’Éducation sentimentale », Comment naît une œuvre littéraire ? Brouillons, contextes culturels, évolutions thématiques, éd. Kazuyoshi Yoshi, Paris, Honoré Champion, « Colloques, congrès et conférences. Époque moderne et contemporaine », 2011, p. 161-173.

MITTERAND Henri, « Discours de la politique et politique du discours dans un fragment de L’Éducation sentimentale », La Production du sens chez Flaubert, éd. Claudine Gothot-Mersch, Paris, UGE, « 10/18 », 1975, p. 124-154 ; réimpression : Paris, Hermann, « Colloque de Cerisy », 2017.

MITTERAND Henri, « Sémiologie flaubertienne : Le Club de l’Intelligence », Flaubert, et après…, éd. Bernard Masson, Paris, Lettres Modernes Minard, « Gustave Flaubert, 1 », 1984, p. 61-77.

MITTERAND Henri, « “Les pantoufles de la bonne…” : la sémiologie de la dérision dans L’Éducation sentimentale », La Pensée du paradoxe. Approches du romantisme. Hommage à Michel Crouzet, éd. Fabienne Bercegol et Didier Philippot, PUPS, « Mémoire de la critique », 2006, p. 475-483.

NEEFS Jacques, « “Ce fut comme une apparition…” Épiphanies, de Flaubert à Joyce », Rue Descartes, n° 10, 1994, p. 110-119, http://www.jstor.org/stable/40978377

NEEFS Jacques, « Flaubert, sous Napoléon III », Comment meurt une république. Autour du 2 décembre, éd. Sylvie Aprile, Nathalie Bayon, Laurent Clavier, Louis Hincker et Jean-Luc Mayaud, Paris, Créaphis, 2004, p. 259-266.

NEEFS Jacques, « “Un peintre en blouse bleue ”», Le détour par les autres arts. Pour Marie-Claire Ropars, éd. Pierre Bayard et Christian Doumet, Paris, Éditions L’Improviste, « Les Aéronautes de l’esprit », 2004, p. 39-47.

OGURA Kosei, « Le discours socialiste dans l’avant-texte de L’Éducation sentimentale », Gustave Flaubert 4, intersections, Revue des Lettres Modernes, Paris, Minard, 1994, p. 21-42.

ORR Mary, « Still life and moving death in Flaubert’s L’Éducation sentimentale », Dix-Neuf, Journal of the Society of Dix-Neuviémistes, n° 5, 2005.

PETIT Nathalie, « Le dossier “Journaux” : de la note documentaire à L’Éducation sentimentale », Revue Flaubert, n° 13, 2013 | « Les dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet » : l’édition numérique du creuset flaubertien. Actes du colloque de Lyon, 7-9 mars 2012, éd. Stéphanie Dord-Crouslé, http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/article.php?id=160

PINATEL Joseph, « Notes vétilleuses sur la chronologie de L’Éducation sentimentale », Revue d’Histoire littéraire de la France, n° 1, 1953, p. 57-64, http://www.jstor.org/stable/40521030

PROIETTI Fausto, « Histoire des idées politiques et sources littéraires : L’Éducation sentimentale dans le contexte des jugements historiques sur Juin 1848 », Flaubert [En ligne], Histoire/Politique/Société, http://flaubert.revues.org/1921

PROUST Jacques, « Structure et sens de L’Éducation sentimentale », Revue des sciences humaines, n° 125, 1967, p. 67-100.

RAIMOND Michel, « Le réalisme subjectif dans L’Éducation sentimentale », Travail de Flaubert, Paris, Éd. du Seuil, « Points-Littérature », 1983, p. 93-102 [voir une version antérieure : http://www.persee.fr/doc/caief_0571-5865_1971_num_23_1_990].

SAGNES Guy, « De Balzac à Flaubert : l’enfance de Deslauriers d’après le manuscrit de L’Éducation sentimentale », Littératures, 2, automne 1980, p. 17-32.

SAGNES Guy, « Tentations balzaciennes dans le manuscrit de L’Éducation sentimentale », L’Année balzacienne, II, 1981, p. 53-64.

SANGSUE Daniel, « Enquête sur une apparition (Flaubert, L’Éducation sentimentale, I, 1) », French Forum, vol. 40, n° 2-3, 2015, p. 17-32, https://muse.jhu.edu/article/609029

SAVY Nicole, « Arroi et désarroi : Flaubert et la tentation de l’art dans L’Éducation sentimentale », Savoirs en récit. I, Flaubert : la politique, l’art, l’histoire, éd. Anne Herschberg Pierrot, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, « Manuscrits Modernes », 2010, p. 163-178.

SCHMID Marion, « Reading it Right : Transparency and Opacity in the “Avant-Texte” and the Published Text of Flaubert’s L’Éducation sentimentale », Nineteenth-Century French Studies, 26, 1/2, Fall-Winter 1997-1998, p. 119-132, http://www.jstor.org/stable/23537034

SÉGINGER Gisèle, « Flaubert contre Flaubert. L’Éducation sentimentale et le système Bourdieu », Dix ans de critique. Notes inédites de Flaubert sur L’Esthétique de Hegel, Lettres Modernes Minard, « Gustave Flaubert, 5 », 2005, p. 87-117.

SÉGINGER Gisèle, « Flaubert lecteur de Balzac. L’Éducation sentimentale ou la réinvention du roman », Balzac, Flaubert. La genèse de l’œuvre et la question de l’interprétation, éd. Kazuhiro Matsuzawa, Nagoya, Nagoya University Press, 2009, p. 67-74.

SLAMA Béatrice, « Une lecture de L’Éducation sentimentale », Littérature, n° 2, mai 1971, p. 19-38, www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1971_num_2_2_2509

TÉTU Jean-François, « Désir et révolution dans L’Éducation sentimentale », Littérature, n° 15, 1974, p. 88-94, http://www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1974_num_15_3_2005

TRIAIRE Sylvie, « “N’importe…” : s’être (ou s’avoir) aimé. Semblances du désir dans L’Éducation sentimentale », Flaubert [En ligne], 3 | 2010, http://flaubert.revues.org/1154

TRIAIRE Sylvie, « “Pas une ligne pour l’empêcher”. La Commune et l’impossible communauté des écrivains », Fabula / Les colloques, « De l’absolu littéraire à la relégation : le poète hors les murs », 2015, http://www.fabula.org/colloques/document2440.php

VINKEN Barbara, « “Comme une idole des îles Sandwich” – L’iconographie mariale dans L’Éducation sentimentale », Voir, croire, savoir. Les épistémologies de la création chez Gustave Flaubert, éd. Barbara Vinken, Anne Herschberg Pierrot et Pierre-Marc de Biasi, Berlin, De Gruyter, 2014, p. 59-84.

WETHERILL Peter Michael, « C’est là ce que nous avons eu de meilleur », Flaubert à l’œuvre, éd. Raymonde Debray-Genette, Paris, Flammarion, « Textes et manuscrits », 1980, p. 37-68.

WETHERILL Peter Michael, « Ébauches multiples et contradictoires », Esquisses / Ébauches. Projects and Pre-Texts in Nineteenth-Century French Culture, éd. Sonya Stephens, New York, Peter Lang, 2007, p. 102-112.

WETHERILL Peter Michael, « Pièces sonnantes mais trébuchantes », Bulletin Flaubert-Maupassant, n° 27, 2012, p. 117-128.

WILLIAMS Tony, « La montée de la politique dans l’avant-texte : 1848 dans L’Éducation sentimentale », Revue Flaubert, n° 5, « Flaubert et la politique », éd. Dolf Oelher, 2005, http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/revue5/williams.pdf

WILLIAMS Tony, « Avant-texte, intertexte, hypertexte : l’épisode du Club de l’Intelligence dans L’Éducation sentimentale », La Création en acte. Devenir de la critique génétique, éd. Paul Gifford et Marion Schmidt, New York, Rodopi, « Faux titre, 289 », 2007, p. 159-169.

WILLIAMS Tony, « Une édition génétique en ligne : L’Histoire en question dans L’Éducation sentimentale », L’Édition du manuscrit. De l’archive de création au scriptorium électronique, éd. Aurèle Crasson, Louvain-La-Neuve, Academia Bruylant, « Au cœur des textes », 2008, p. 251-264.

YEE Jennifer, « “Like an Apparition” : Oriental Ghosting in Flaubert’s Éducation sentimentale », French Studies; July 2013, Vol. 67, Issue 3, p. 340-354, https://muse.jhu.edu/article/513319

 

Autres ressources

 « L’Éducation sentimentale. Agrégation 2018 », page dédiée sur le site Flaubert de l’université de Rouen, http://flaubert.univ-rouen.fr/ressources/es_agregation2018.php

 

Stéphanie Dord-Crouslé
CNRS-UMR 5317 IHRIM
Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités
Université de Lyon

22 juin 2017


Vous aimerez aussi...