Marta Caraion, Comment la littérature pense les objets. Théorie littéraire de la culture matérielle

Marta Caraion, Comment la littérature pense les objets. Théorie littéraire de la culture matérielle, Champ Vallon, collection «Détours», 2020.
 
 
La littérature assure un rôle essentiel dans la constitution d’une pensée critique de la culture matérielle de l’âge industriel. Avant les sciences sociales et la philosophie, les textes littéraires, à partir des années 1830, problématisent les mutations d’une culture matérielle en expansion et l’ébranlement que celle-ci provoque dans l’ordre des catégories existentielles et esthétiques. Comment la littérature pense les objets présente l’avènement au XIXe siècle d’une véritable culture des objets et la redéfinition majeure des fonctions et des champs d’action de la littérature et des arts qui en découle. En observant les objets sous toutes leurs coutures (sociologique, esthétique, ontologique) le livre pose les bases d’une théorie générale et actuelle des objets, instituée par la fiction.
 


Citer ce billet
Julien Schuh (2020, 26 octobre). Marta Caraion, Comment la littérature pense les objets. Théorie littéraire de la culture matérielle. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0as

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search