Raisons d’agir : les passions et les intérêts dans le roman français du XIXe siècle (22-23 novembre 2019, Paris)

Raisons d’agir : les passions et les intérêts dans le roman français du XIXe siècle

Colloque organisé par Boris Lyon-Caen, Sorbonne-Université, les 22 et 23 novembre 2019

Programme Colloque Raisons d’agir

Site : Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75005 Paris (salle D040)

 

Vendredi 22 novembre 2019

 

9h15 : Ouverture, par Philippe Hamon (Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris III)

 

Matinée, sous la présidence d’Éléonore Reverzy (Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris III)

 

9h30 : Jacques-David Ebguy (Université Paris-Diderot)

Action ou vérité ? Le réalisme et ses interprétations

10h : Marie-Astrid Charlier (Université Paul Valéry-Montpellier III)

D’une littérature asthénique : le cas des “petits” naturalistes

 

10h30 : Discussion et pause

 

11h : Francesco Fiorentino (Université de Bari)

Motivation, intention et vérité : exemples balzaciens et stendhaliens

11h30 : Céline Duverne (Université de Lyon-II)

Passions poétiques, intérêts prosaïques ? Un itinéraire du romanesque balzacien

 

Après-midi, sous la présidence d’Andrea Del Lungo (Sorbonne-Université)

 

14h00 : Fériel Ben Rahima (Sorbonne-Université)

De l’art de s’émouvoir. Passions et intérêts chez quelques héroïnes balzaciennes

14h30 : Agnese Silvestri (Université de Salerne)

Les raisons des altruistes et la “fatalité de l’Histoire”. Sur quelques personnages de Sand avant 1848

 

15h00 : Discussion et pause

 

            Attention : de 16h à 19h, le colloque se tiendra amphi Guizot (entrée : 17 rue de la Sorbonne), en association avec le Séminaire de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (Paris III/Sorbonne-Université)

 

16h : François Kerlouégan (Université de Lyon II)

“Une tempête sous un crâne” : hésiter et choisir dans le roman du XIXe siècle

16h30 : Grégoire Tavernier (Université d’Orléans)

Jeunesse et ambition sociale dans quelques romans du premier XIXe siècle

 

17h : Discussion et pause

 

17h30 : Pierluigi Pellini (Université de Sienne)

Raisons flaubertiennes de (ne pas) agir

18h : Eléonore Reverzy (Université Sorbonne Nouvelle-Paris III)

Clinique de l’amour chez les Goncourt et Zola. Les cas Germinie L. et Adélaïde F.

 

18h30 : Discussion

 

Samedi 23 novembre 2019

 

Matinée, sous la présidence de Stéphanie Genand (Université de Bourgogne)

 

9h45 : François Vanoosthuyse (Université de Rouen)

Stendhal et le problème de la motivation

10h15 : Victoire Feuillebois (Université de Strasbourg)

Crime et résurrection : échos de l’acte fou tolstoïen dans le roman français de la fin du XIXe siècle

 

10h45 : Discussion et pause

 

11h15 : Christèle Couleau (Université Paris-XIII)

Agir avec ou contre le personnage. Les ambiguïtés du narrateur balzacien

11h45 : Paolo Tortonese (Université Sorbonne Nouvelle-Paris III)

Raisons de tuer. Réflexions sur La Bête humaine de Zola

 

Après-midi, sous la présidence de Pierre Glaudes (Sorbonne-Université)

 

14h30 : Hélène Soulard (Sorbonne-Université)

Quand l’affect entre en religion : le cas du roman hugolien

15h : Christophe Reffait (Université de Picardie)

Préférences et unité du sujet romanesque

 

15h30 : Discussion et pause

 

16h : Adrian Valenzuela Castelletto (Sorbonne-Université)

Le roman psychologique de Paul Bourget ou “l’imagination des sentiments” : une anatomie des passions humaines ?

17h00 : Bertrand Marquer (Université de Strasbourg)

“La dernière souveraine de l’âge moderne” (Gustave Le Bon) : raisons d’agir en régime démocratique

 

            17h30 : Discussion et clôture des travaux

 

 

            Comité scientifique

 

Andrea Del Lungo (Sorbonne-Université)

Stéphanie Genand (Université de Bourgogne)

Pierre Glaudes (Sorbonne-Université)

Eléonore Reverzy (Université Sorbonne Nouvelle-Paris III)

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...