Financement participatif du Cent-cinquantenaire de Lautréamont

Cet événement se tiendra au Lycée Théophile Gautier de Tarbes les 21 et 22 novembre 2019 et célèbrera les 150 ans des Chants de Maldoror. Il s’agit, plus que d’un événement universitaire strict, d’une série de manifestation culturelles parmi lesquelles: 

– tables rondes et conférences de spécialistes ou d’acteurs culturels non-universitaires ayant des choses à dire sur Lautréamont

– rencontre et dédicace avec Corcal, scénariste de la jolie BD La Chambre de Lautréamont

– lecture d’extraits par Charles Berling

– exposition ducassienne dans la chapelle du Lycée (avec des documents rares sur la vie du poète)

– un hommage à Jean-Jacques Lefrère

– sous réserve d’atteindre le financement nécessaire, la tenue d’une pièce de théâtre consacrée aux derniers jours d’Isidore Ducasse

La cagnotte qui permettra le financement de cet événement à Tarbes avance : il reste jusqu’au 7 septembre pour aider en contribuant à la cause ducassienne. 

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/deux-journees-dans-l-atelier-de-lautreamont/

Pour mener à bien notre projet, nous avons établi un système de contreparties: tous les souscripteurs recevront un cadeau proportionnel à sa contribution:

10€: affiche et carton d’invitation de l’événement

30€: en plus, le catalogue illustré que nous allons réaliser, Flâneries ducassiennes contemporaines, qui présentera des photos des lieux de la vie d’Isidore Ducasse aujourd’hui, à Montevideo, Tarbes, Pau et Paris

50€: en plus, un exemplaire des Poésies d’Isidore Ducasse, éditées par les éditions Tristram (désormais introuvables dans le commerce)

75€: en plus, la bande dessinée La Chambre de Lautréamont

120€: en plus, un exemplaire du Cahier Lautréamont qui paraîtra en novembre chez Garnier. 

250€ : en plus, le titre de mécène et l’apparition de votre nom parmi les remerciements de l’exposition.

Si ce n’est déjà fait, vous avez encore jusqu’au 7 septembre pour nous aider et pour aider la cause ducassienne! 

Vidéo de présentation du projet: https://youtu.be/YPaiG-Jl4aI
 

DEUX JOURNEES DANS l’ATELIER DE LAUTREAMONT

 
150 ans après sa mort, Isidore Ducasse, comte de Lautréamont, reviendra à Tarbes les 21 et 22 novembre 2019 pour une rencontre fortuite avec ses amis dans le lycée de son enfance.
 
 
L’Association des Amis Passés, présents et futurs d’Isidore Ducasse (AAPPFID), fondée en 1987 par son biographe tarbais Jean-Jacques Lefrère, s’est fait connaître par la publication, vingt-cinq ans durant, de la revue des Cahiers Lautréamont, ainsi que par la tenue de nombreux colloques internationaux entre 1992 et 2006. Le fruit des travaux de l’AAPPFID a donné naissance à la remarquable biographie de Lautréamont publiée par Jean-Jacques Lefrère chez Fayard en 1998, puis à un second volume biographique, cette fois abondamment illustré de documents iconographiques amassés au cours du temps.
Alors que les Cahiers Lautréamont, en sommeil depuis 2010, s’apprêtent à renaître sous un forme nouvelle, l’AAPPFID a jugé urgent de relancer les études ducassiennes par une commémoration du cent-cinquantenaire des Chants de Maldoror, parus en 1869.
 
 
Cet événement n’est pas un événement universitaire, mais une série de manifestations ouvertes au public. Il se déclinera en plusieurs volets:
Isidore Ducasse fera l’objet d’une exposition au lycée Théophile Gautier de Tarbes
Il vous racontera ses derniers jours sur une scène de théâtre…
Ses amis passés, présents et futurs se réuniront et vous accueilleront pour répondre à toutes vos questions. Des conférences et tables rondes, ainsi que des lectures de textes, sont également prévues pour faire connaître la vie et l’oeuvre de ce poète maudit, éternel marginal de la littérature française, dont nous fêtons cette année les cent-cinquante ans de la parution de son oeuvre majeure, Les Chants de Maldoror, chef-d’oeuvre de poésie noire, aboutissement et dépassement du romantisme et source d’inspiration capitale du mouvement surréaliste. Y participeront des chercheurs et spécialistes de l’oeuvre du poète, mais aussi des acteurs de la vie culturelle (comédiens, scénaristes BD, éditeurs, ou simples passionnés), tous soucieux de faire connaître au plus grand nombre le mystère de la vie d’Isidore Ducasse.
Isidore Ducasse n’a rien perdu de son pouvoir de fascination, et Maldoror continue de vociférer dans la nuit. Venez découvrir ou redécouvrir sa poésie en notre compagnie.
 
 
Qui porte le projet?
Kevin Saliou, président de l’Association des Amis passés, présents et futurs d’Isidore Ducasse et directeur des Cahiers Lautréamont
François Vignaux, descendant de la famille Davezac (branche maternelle d’Isidore Ducasse)
Patrick Guilhembet, co-organisateur de l’exposition Lautréamont à Tarbes de 2008
Michel Pierssens, professeur à l’Université de Montréal, trésorier de l’Association des Amis passés, présents et futurs d’Isidore Ducasse, webmaster du blog maldoror.org
Eric Nicolas, président de l’association tarbaise Les Mangebulles 65, membre de l’Association des Amis passés, présents et futurs d’Isidore Ducasse
Jean-Michel Djian, réalisateur du documentaire Rimbaud à Harar, journaliste
Bertrand Combaldieu, journaliste, membre de l’Association des Amis passés, présents et futurs d’Isidore Ducasse
Hélène Laplace-Claverie, professeur à l’Université de Pau
Aude de Tocqueville, écrivaine, commissaire d’exposition
 
Avec le soutien du Lycée Théophile Gautier de Tarbes, de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, du Département des Hautes Pyrénées, de la Librairie Les Beaux Jours à Tarbes, des éditions Tristram à Auch et de l’association Les Mange Bulles 65.
 
 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Julien Schuh (2 septembre 2019). Financement participatif du Cent-cinquantenaire de Lautréamont. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u06a


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search