Mariolina Bongiovanni-Bertini, A l’ombre de Vautrin. Proust et Balzac

Mariolina Bongiovanni-Bertini, A l’ombre de Vautrin. Proust et Balzac, Paris Classiques Garnier 2019.

En passant en revue toutes les références de Proust à l’œuvre de Balzac, on remarque que le personnage de Vautrin vient occuper de plus en plus le centre de la scène. En lui donnant un rôle privilégié, Proust se démarque résolument de la critique de son temps. Il ne partage nullement le mépris de ses contemporains pour le Balzac mélodramatique, qui est au contraire – dans “L’Histoire des Treize” comme dans le cycle de Vautrin- son préféré. Mais quel rapport ce canon balzacien si en avance sur la critique du début du XXe siècle peut-il entretenir avec les objections de Proust à la méthode de Sainte-Beuve? et quel rapport avec ce baron de Charlus qui va incarner dans la “Recherche” à la fois le flair tout balzacien pour les indices et la passion pour la “Comédie humaine”? ce livre est né pour essayer de démêler ces questions qui n’ont rien de simple.


Vous aimerez aussi...