Thomas Renard, Dantomania (PUR, 2019)

Thomas Renard, Dantomania, Restauration architecturale et construction de l’unité italienne (1861-1921), PUR, 2019.

En 1921, l’Italie célèbre le 600e anniversaire de la mort de Dante Alighieri. Pour commémorer le poète, le gouvernement décide de restaurer un grand nombre d’édifices répartis sur l’ensemble du territoire. À Florence et à Ravenne, les travaux se déploient à l’échelle de la ville, participant à la réinvention d’une image médiévale mise à mal par les chantiers urbains du XIXe siècle. Cet ouvrage analyse le rôle de l’architecture et du patrimoine dans le processus de construction de la nation italienne au tournant du XXe siècle. Au-delà de la célébration de Dante, il retrace l’invention architecturale d’images du passé destinées à devenir des supports de récits identitaires contemporains.

Avec des préfaces de Claude Mignot et de Guido Zucconi.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4820

Sommaire

Préface de Claude Mignot

Le pays du Moyen Âge (malgré les apparences) par Guido Zucconi

Introduction
Un cadre historiographique aux confins de l’histoire, de l’architecture, du patrimoine et de l’histoire culturelle
Le centenaire de Dante : un épisode méconnu
Le paradigme patrimonial
Fédéralisme artistique
L’Italie artistique
Médiévalisme : le mythe du Moyen Âge communal
La prosopopée de Dante, le culte dantesque et ses premières commémorations nationales
La « redécouverte » de dante à l’époque du Risorgimento
Les centenaires de 1821 et 1865 : Dante, le culte des grands hommes et le mouvement irrédentiste
Les célébrations de 1921 : un itinéraire patrimonial à l’échelle de l’Italie
Ravenne 1921. L’ultime refuge de Dante ou la réinvention de la ravenne médiévale
La surintendance à l’ombre de Corrado Ricci
La création de la « zone dantesque » : sanctuaire du poète et de l’unité nationale
Au-delà de la zone dantesque : la promotion néo-médiévale de Ravenne
Florence 1921. Face à la modernisation, le « dantisme » comme esthétique et poétique de la ville
Florence, ville « éventrée » : vers une prise de conscience patrimoniale
Dantisme culturel
Le centenaire dantesque : « mémoires monumentales » et réinvention néo-médiévale


Vous aimerez aussi...