B. Diaz (dir.), L’auteur et ses stratégies publicitaires au XIXe s.

L’auteur et ses stratégies publicitaires au XIXe siècle, textes rassemblés et présentés par Brigitte Diaz, Caen, Presses universitaires de Caen, 2019.

Présentation

Qu’il les déplore ou qu’il s’en félicite, l’écrivain du XIXe siècle ne peut ignorer les nouveaux pouvoirs de la publicité appliquée à la littérature. Si de nombreux auteurs ont affiché une résistance farouche contre cette nouvelle donne commerciale qui fait de la littérature une marchandise, d’autres se sont montrés bien plus coopérants. En se généralisant au cours du siècle, la publicité éditoriale a poussé les auteurs à prendre une part de plus en plus active à la promotion commerciale de leurs œuvres et de leur personnage médiatique.

Comment ont-ils répondu à cette double injonction ? C’est la question à laquelle les contributeurs de ce volume se proposent de répondre.

Colloque international organisé dans le cadre de l’ANR LITTéPUB « Littérature publicitaire et publicité littéraire de 1830 à nos jours » tenu à Caen le 4 février 2016.

Sommaire

Avant-propos

Brigitte Diaz, Du puff au buzz : naissance de la publicité littéraire.

Résistances et stratégies publicitaires

Laurence Guellec, De la récalcitrance littéraire. La position des écrivains face à la publicité.
José-Luis Diaz, Les écrivains en vitrine ou la « réclame personnelle » à l’oeuvre (1830-1865). 
Jean-Yves Mollier, L’écurie Michel Lévy frères au prisme des stratégies publicitaires de son temps.

Paradoxes et équivoques de l’autopromotion

Catherine Mariette-Clot, Stendhal fait sa réclame : pratiques et usages du puff.
Anne Geisler-Szmulewicz, Gautier et la ronde des oeuvres : l’autopromotion de l’écrivain critique.
Sylvie Ducas, Du Grenier d’Auteuil au prix Goncourt : conquête paradoxale d’une publicité auctoriale.
Mariane Bur, Le « bon usage » de la réclame selon Maupassant.

L’auteur en campagne : stratégies de groupe et images de marque

Valérie Stiénon, Qui sont les auteurs Aubert ? La figure auctoriale en régime promotionnel.
Alain Pagès, Une scène naturaliste : le bal de l’Élysée-Montmartre.
Vincent Laisney, Une « franc-maçonnerie de la réclame » : le cénacle à l’âge de la littérature industrielle.
Jean-Didier Wagneur, Les Hydropathes épatent. Communication littéraire et autogestion.

L’auteur à l’affiche

Julie Anselmini, Critique dramatique et autopromotion du dramaturge : Dumas feuilletoniste dans L’Impartial et La Presse (1836-1838).
Marta Caraion, L’éclectisme promotionnel et l’histoire littéraire : le cas Du Camp.
Martine Lavaud, L’écrivain photogénial : portrait photographique et stratégies publicitaires.

Résumés

Notes sur les auteurs

Site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...