Jean-Marie Roulin et Éric Bordas (dir.), Benjamin Constant : l’esprit d’une œuvre

Jean-Marie Roulin et Éric Bordas (dir.), Benjamin Constant : l’esprit d’une œuvre, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « Le XIXe siècle en représentation(s) », 01/2019, 228 pages.

ISBN : 978-2-86272-713-4
EAN : 9782862727134

Doué d’une parole précise et cinglante, Benjamin Constant a été un journaliste et un homme politique de premier plan, depuis les dernières années de la Révolution jusqu’à la fin de la Restauration. Ses écrits politiques constituent un jalon essentiel de la réflexion sur les fondements de la société démocratique et de la vie parlementaire, en France comme dans le monde. Dans le domaine de la création littéraire, le cursif Adolphe s’est imposé comme une œuvre majeure du roman à la première personne, et ses journaux sont un des chefs-d’œuvre de l’écriture intime.
Ouvrant une perspective nouvelle à la connaissance de Constant par la largeur du corpus envisagé, cet ouvrage analyse l’écriture, le style, la manière, tout ce qui fait la spécificité de l’esprit d’une œuvre qui ne ressemble à aucune autre : de la fiction littéraire aux essais politiques, de l’histoire de la religion à la réflexion sur le théâtre, c’est un art exemplaire de l’analyse et de l’argumentation, un style singulier qui nous est révélé.

Table des matières

Remerciements

Abréviations

Introduction par Jean-Marie Roulin et Éric Bordas

Première partie : Concepts et formes d’une pensée

Giovanni Paoletti, Constant en 1805 : littérature et liberté

Léonard Burnand, L’écriture de la Révolution chez Benjamin Constant

Markus Winkler, Le concept de barbare dans De l’esprit de conquête et de l’usurpation

Olivier Bara, L’unité d’action en question chez Benjamin Constant : enjeux sociopolitiques d’une dramaturgie hétérodoxe

Lucien Derainne, La vanité inquiète de l’observateur dans Adolphe

Deuxième partie : Langue et style

Jacques Dürrenmatt, Deux points, c’est tout. Pratiques ponctuantes de Benjamin Constant

Éric Bordas, « Une Tournure épigrammatique très amusante » ? Entre auto-ironie et paradoxe offensif, le trait d’esprit chez Constant ou l’ambivalence du style

Michel Delon, Inexprimable, inexplicable, indéfinissable

Jean-Paul Sermain, L’éloquence polymorphe d’ Adolphe : de l’histoire au roman

Jean-Marie Roulin, Les Journaux intimes de Constant : une parole déracinée

Camille Laurens, 2.2.2.2.2.2.12.12.12.1

Coda : Constant après Constant

Paul Rowe, De l’ancien Adolphe comparé à celui des Modernes : trois réécritures anglaises d’ Adolphe

Dominique Rabaté, Réversibilités : Benjamin Constant et Camille Laurens

Bibliographie

Index nominum

Index des oeuvres de Benjamin Constant



Citer ce billet
Julien Schuh (2019, 16 janvier). Jean-Marie Roulin et Éric Bordas (dir.), Benjamin Constant : l’esprit d’une œuvre. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u04d

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search