Laurence Guellec, Le diable de la réclame. La littérature française du XIXe siècle au risque de la publicité

Laurence Guellec, Le diable de la réclame. La littérature française du XIXe siècle au risque de la publicité, Genève, Droz, 2024

Inspiré par le Méphistophélès de Goethe, un étrange démon protéiforme mène la danse, de La Peau de chagrin (1831) de Balzac aux Gestes et opinions du docteur Faustroll (1898) d’Alfred Jarry, en traversant les œuvres de Baudelaire, Banville et Zola. Le Diable de la réclame, aboutissement d’une enquête menée depuis quinze ans dans ces grands textes et dans les archives de presse, restitue la geste et les intrigues de cet inquiétant personnage. En quoi pactiser avec les industries culturelles naissantes a-t-il pu signifier vendre l’âme de la littérature au commerce ? Face aux conditions modernes du succès et aux lois d’airain de la contrainte économique, à quels risques s’exposent le romancier et le poète, ou plutôt le sujet littéraire ? Laurence Guellec rend compte de ce moment faustien dans l’histoire des imaginaires médiatiques, et en confronte les cauchemars aux réalités de la « publicité ». Parce que l’herméneutique éditoriale semble être la seule stratégie opposable aux offensives de la réclame, ce livre fait le pari de l’interprétation et propose une autre histoire littéraire du XIXe siècle.

TABLE DES MATIÈRES

Introduction. Une enquête culturelle

La diabolisation de la “publicité”

Puffistophélisme et enjeu faustien

Le métarécit méphistophélien

Les Nouveaux Faust et le sujet littéraire

PREMIÈRE PARTIE. HISTOIRE DE LA MÉDIATION MARCHANDE AU XIXe SIÈCLE

Introduction. L’objet, sa sémantique et son histoire

Chapitre premier. Prosopo-bibliographie des premiers historiens de la publicité

Les acteurs de la presse: Jean-Baptiste Gouriet, Félix Verneuil. Émile Mermet, “P. Datz”, Geores d’Avenel

La publicité des érudits: Georges Kastner, Clément de Ris, Victor Fournel. Édouard Fournier, Alfred Franklin, John Grand-Carteret

Chapitre II. Transitions

Le vocabulaire de la publicité commerciale au XIXe siècle

La publicité au prisme du “vieux-neuf”

Chapitre III. Les voies de l’acculturation

Conclusion

DEUXIÈME PARTIE. LES NOUVEAUX FAUST ET LA COMÉDIE DU DIABLE (BALZAC, SOULIÉ, DUMAS)

Introduction

Chapitre IV. Balzac ou les métamorphoses du diable

Le commerce de Méphistophélès: La peau de chagrin

L’affaire Birotteau: Balzac, Sainte-Beuve et Farina

Chapitre V. Satan romancier ? Frédéric Soulié et la “publicité” du mal

Alfred Nettement, le feuilleton-roman et le lit du pape

Frédéric Soulié: Les Mémoires du diable et le démon du récit

Chapitre VI. La fabrique de romans du “diable noir”: Alexandre Dumas

La signature de l’écrivain et la marque littéraire

L’année 1844: la littérature en “guerre”

La faute de l’exploiteur

Eugène de Mirecourt contre Satan épicier

Comment l’on revient du Trou de l’enfer

Chapitre VII. Le diable n’est pas si noir ?

Conclusion

TROISIÈME PARTIE: LA LITTÉRATURE DE RÉCLAME ET LE DÉMON DE L’ANALOGIE

Introduction. Une nouveau genre de littérature ?

Chapitre VIII. Panorama critique de la littérature de réclame, de Voltaire à Huysmans

La scène critique primitive

“Tout sort de sa sphère”

Les lois du genre: tentatives typologiques, poétiques parodiques partages tactiques

Uniformiser l’informe ?

Philarète Chasles: une approche comparatiste

Micrographie: observation, au microscope, des écritures infra-extraordinaires

Premiers accords modernistes à la Belle Époque: la critique d’art

Persistance de l’effroi

Chapitre IX. Les journaux d’annonces de Commerson: littérature et réclame mêlées

Le Tam-Tam (1835-1842): l’invention d’une formule éditoriale

Genre tintamarresque et littérature de réclame

Puffistophélisme ?

Pastilles de lucidité

Chapitre X. Le diable ou Protée ? Poétiques introuvables d’un discours social

L’éloquence épicière du père Aymès : feuilleton comique d’une littérature à l’estomac, à travers la petite presse

Storytelling dix-neuviémiste: une fiction publicitaire de Villemessant

Publicité dramatique, par Timothée Trimm: vaudeville et chocolats

Du poème de réclame à la publicité poétique

Chapitre XI. Ceci n’est pas un genre littéraire: les poétiques du contre

Juvénal impuissant: les limites de l’éloquence

Robert Macaire, M. Puff et les autres: dramaturgie de la réclame

Anatomie du prospectus par le roman: recadrages (Sans, Balzac, Flaubert, Huysmans)

Rimbaud, Laforgue, Mac-Nab

Rébus de l’avenir et littérature d’anticipation: le genre sous pression de la réclame

Conclusion

QUATRIÈME PARTIE. MYTHOLOGIES ET RÉALITÉS DE L’ÉCRIVAIN PUBLICITAIRE AU XIXe SIÈCLE

Introduction. Le patrimoine immoral des écrivains

Chapitre XII. Ubiquité sociale et duplicité culturelle

Rédacteur industriel: physiologie d’un “métier complexe, semi-littéraire”

Trois exemples de rédacteurs industriels à succès

Chapitre XIII. “Quand on a une lyre…que diable ! c’est pour s’en servir”: le moment Murger

Rapins, rapines

Scènes marchandes, scènes de liesse

Enfer et paradis

Résiliation bohème et nouveaux contrats

“Publicité” et funérailles

Chapitre XIV. Gens de métier(s), d’après les Goncourt, Flaubert, Vallès

Documenter la littérature industrielle par la satire: Charles Demailly et L’Éducation sentimentale

Vallès réclamier: pièces justificatives

Chapitre XV. Pauvres diableset diables d’hommes: résurgences faustiennes (les Goncourt, Vallès)

Charles Demailly, un Faust névropathe

Démons vallésiens

Chapitre XVI. Du café Momus au panthéon Mariani

Des charlatans et des poètes

Charles Monselet, Les potages Feyeux et Le Dernier Faust

Étienne Ducret, chante du progrès et rhapsode de la réclame

Signatures fin-de-siècle (et au-delà): le moment Mariani

Conclusion. Le rire Diderot

CINQUIÈME PARTIE. LES AVOCATS DU DIABLE (BAUDELAIRE, ZOLA)

Introduction

Chapitre XVII. Herméneutique baudelairienne de la publicité

“Le monstre de la publicité”

Samuel Cramer et la comédie de la littérature

“Se livrer à Satan, qu’est-ce que c’est ?”

Imaginaires et réalités de la publicités dans deux poèmes du Spleen de Paris

Jouer au plus malin: nouveaux scénarios de la tentation

À l’enseigne de la mort

Chapitre XVIII. Zola, l’idylle au grand magasin et la stratégie du sublime

Succès oblige !

Chef de publicité et hommes de lettres

Restructurations symboliques, renversement axiologique

“L’Éternel féminin” au magasin: la nouvelle Marguerite et la Sainte Vierge

D’un pari zolien

La littérature et le mal

La “médecine des signatures”

Conclusion. Modernité de Zola et de Baudelaire

Conclure avec Nerval, Jarry, Valéry

Du modèle et du corpus

D’une “idée puérile”

De la pataphysique et de la méthode

Annexes

Bibliographie

Index général des noms propres

Index des annonceurs publicitaires, des produits et des marques de commerce

Remerciements

https://www.droz.org/9782600065269



Citer ce billet
Julien Schuh (2024, 4 juin). Laurence Guellec, Le diable de la réclame. La littérature française du XIXe siècle au risque de la publicité. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11rip

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search