Alexandre Dumas, Création et Rédemption

Alexandre Dumas, Création et Rédemption

éd. Julie Anselmini, Gallimard, “Folio classique”, 2024, 1107 p.

Ultime chef-d’œuvre de Dumas, Création et Rédemption (1869-1870) renferme à la fois une chronique tumultueuse de la Révolution française, une histoire d’amour à rebondissements et un récit merveilleux qui fait la part belle à l’alchimie et au magnétisme. En 1785, dans un petit village du Berry, le docteur Jacques Mérey recueille la jeune Éva.

Le tuteur et sa pupille tombent amoureux, mais la révélation de la noble ascendance d’Éva les contraint à se séparer. Élu député de la Convention, Jacques part pour Paris, où il côtoie intimement Danton et assiste au tournant de la Terreur. Derrière la trajectoire romanesque de ces amants maudits, c’est la scission violente entre le peuple et l’aristocratie d’Ancien Régime que Dumas donne à voir.

Magistrale plongée au cœur de la tourmente révolutionnaire, ce grand roman oublié retrouve ici son titre et son architecture d’origine, tels que les a pensés celui qui, selon Michelet, « a plus appris d’histoire au peuple que tous les historiens réunis ».

https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-classique/Creation-et-Redemption



Citer ce billet
Aude Jeannerod (2024, 14 mai). Alexandre Dumas, Création et Rédemption. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11o6y

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search