Béatrice Audoux – Stéphane Ajasson le premier amour de George Sand

AUDOUX, Stépahne ajasson, le premier amour de George Sand, l’Harmattan, 21 mars 2024

Tout commence en 1820. Lors d’une sortie à cheval, Stéphane Ajasson croise dans la campagne berrichonne Aurore Dupin de Francueil. Il a 19 ans, elle 16. Tous les deux sont à l’aube de leur carrière et vont avoir une grande influence l’un sur l’autre, ayant en commun la passion de l’art et l’amour de la nature.
Séparés par la vie, ils vont se retrouver à Paris en décembre 1827 pour vivre leur amour en secret, car dans l’intervalle, Aurore s’est mariée avec M. Dudevant. Une enfant, Solange, va naître en septembre 1828 et devenir le tourment quasi permanent de sa mère. Aurore écrit à cette époque qu’elle aimera toujours Stéphane. En revanche, elle choisira plus tard de faire détruire toute leur correspondance. Il reste cependant les lettres inédites de son frère Hippolyte Chatiron qui content les aventures de Stéphane dans le Paris romantique.
Celui-ci devient le collaborateur de Georges Cuvier au Jardin des plantes et se fait connaître par de nombreuses publications de vulgarisation scientifique. En parallèle, Aurore évolue et s’émancipe peu à peu de son mari. Elle va conquérir la liberté d’écrire et d’aimer… George Sand est née !

https://www.editions-harmattan.fr/livre-stephane_ajasson_le_premier_amour_de_george_sand_beatrice_audoux-9782336430256-79500.html



Citer ce billet
Julien Schuh (2024, 8 avril). Béatrice Audoux – Stéphane Ajasson le premier amour de George Sand. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w6ic

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search