Andrea Schellino, Julien Zanetta (dir.), Lire les Salons de Baudelaire

Andrea Schellino, Julien Zanetta (dir.), Lire les Salons de Baudelaire

Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2023

Rendez-vous officiel scandant la vie artistique du XIXe siècle, le Salon de peinture offre l’occasion aux journalistes et aux écrivains de faire entendre leur voix. Se constituant peu à peu en tant que véritable genre littéraire, le Salon polarise la critique d’art et propose une réflexion autour de l’actualité artistique. Parmi les nombreuses et remarquables plumes qui se sont prêtées à cet exercice, celle de Charles Baudelaire s’est imposée comme l’une des plus profondes et virtuoses. Moqueur, véhément, précis dans ses haines comme dans ses admirations, parfois lyrique, parfois philosophique, le ton du poète-salonnier fascine. « Ce genre d’article si ennuyeux qu’on appelle le Salon » devient chez Baudelaire le lieu d’une invention critique qui enjambe le recensement par le recours à une théorisation souveraine.

Rassemblant une vingtaine de contributions, cet ouvrage entend saisir la singularité de la pensée baudelairienne de l’art, l’inscrire dans son siècle, et suivre, dans le Salon de 1845, le Salon de 1846 et le Salon de 1859, le développement d’une esthétique résolument moderne.

https://pur-editions.fr/product/9705/lire-les-em-salons-em-de-baudelaire



Citer ce billet
Aude Jeannerod (2023, 27 octobre). Andrea Schellino, Julien Zanetta (dir.), Lire les Salons de Baudelaire. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0nv

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search