Marie-Agathe Tilliette, Figures de marginaux dans le roman historique européen (1814-1836), Classiques Garnier, 2023

Figures de marginaux dans le roman historique européen (1814-1836) 

 

Marie-Agathe Tilliette, Figures de marginaux dans le roman historique européen (1814-1836), Paris, Classiques Garnier, coll. “Perspectives comparatistes”, 2023, 692 p

Gueux, vagabonds, Bohémiens et Bohémiennes, brigands de grand chemin, sorcières et astrologues, mendiants, usuriers juifs, faux ermites… voici quelques-unes des figures qui hantent les pages des romans historiques européens (Royaume-Uni, France, États allemands, États italiens) des premières décennies du XIXe siècle. Si ces marginaux et autres gibiers de potence s’inscrivent, à première vue, à contre-courant de l’histoire nationale qui y est racontée, ils y ouvrent un espace d’incertitude où les normes sont remises en question : celles de la représentation littéraire de l’histoire, mais aussi les nouvelles définitions sociales et nationales qui s’efforcent de saisir, par inclusion ou exclusion, la réalité problématique qu’est le peuple.

https://classiques-garnier.com/figures-de-marginaux-dans-le-roman-historique-europeen-1814-1836.html

 



Citer ce billet
Marie-Astrid Charlier (2023, 6 octobre). Marie-Agathe Tilliette, Figures de marginaux dans le roman historique européen (1814-1836), Classiques Garnier, 2023. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0nl

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search