Franchir le “quatrième mur” en France au XIXe siècle, Études littéraires, vol. 51.3, février 2023

Franchir le “quatrième mur” en France au XIXe siècle, sous la direction de Marjolaine Forest

Études littéraires, vol.51.3, Québec, Presses de l’Université Laval, février 2023

Si le terme « quatrième mur » n’est employé qu’à la fin du XIXe siècle, l’idée qu’il incarne est évoquée, pour sa part, dès le milieu du XVIIIe siècle par Denis Diderot, encourageant les comédiens à jouer comme si le spectateur n’existait pas.
Toutefois, bien que les règles de ce que l’on appellera le « quatrième mur » soient ouvertement posées en France au XIXe siècle, les comédiens trouvent des moyens variés pour les contourner. Ce numéro d’Études littéraires se propose de plonger au cœur du spectacle français de cette période pour y observer les modes de transgression du mur et les usages qui les motivent. Enfreindre la barrière qui détache la salle de la scène est parfois une méthode pour garantir sa carrière, tant pour le comédien que pour le dramaturge. Tantôt, le contexte politique et social de l’époque pousse la connivence entre scène et salle, astuce pour contourner la censure. D’autres fois, cette interaction passe par des référents culturels, la parodie ou encore le personnage du « raisonneur ». Sans compter le cas de Charles-François Mazurier qui va jusqu’à rejoindre physiquement les spectateurs dans la salle en faisant des prouesses. Si l’échange entre scène et salle est quelquefois désiré puisqu’il profite aux comédiens et aux dramaturges, il est forcé en d’autres circonstances, notamment lorsque le lieu l’impose, comme dans le cas des spectacles forains et des cafés-concerts.
Les différents spectacles qui sont explorés dans ce numéro remettent en question la séparation théorique à laquelle seraient soumis comédiens et publics. En effet, les deux groupes prennent part à un dialogue tacite, sinon direct et, plutôt que de respecter le mur érigé entre eux, ils le traversent par une communication ingénieuse, habile et rusée.

Études

VIRGINIE YVERNAULT – Les Comédiens-Français et leurs publics. À propos de quelques usages en vigueur au XIXe siècle

IGNACIO RAMOS-GAY – « Le singe hors de sa cage » : Mazurier-Jocko au théâtre de la Porte Saint-Martin

OLIVIER BARA – Traverser le « quatrième mur ». Bocage, citoyen comédien

AMÉLIE CALDERONE – Franchir la rampe pour franchir les ans. Auguste Vacquerie et l’impasse du Romantisme dans les années 1840

AGNÈS CUREL – Grande parade et grands frissons. Expériences du spectateur face aux spectacles forains au XIXe siècle

NATHALIE COUTELET – L’expérience partagée au café-concert du XIXe siècle

BARBARA T. COOPER – Franchir le « quatrième mur » par la parodie : le cas de Mathilde, drame de 1842

MARIANNE BOUCHARDON – Les comédies de mœurs d’Alexandre Dumas fils et d’Émile Augier sont-elles des « drames absolus » ?

Analyses

DORSAF KERAANI – Modalités énonciatives entre monologue intérieur et polyphonie dans La Lézarde et Le Quatrième Siècle d’Édouard Glissant

RICCARDO BARONTINI – Du Mésolithique à l’Anthropocène. La fiction environnementale à l’épreuve de l’imagination scientifique dans Doggerland d’Élisabeth Filhol

***

Fondée en 1968, Études littéraires est une revue publiée par le Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval. Elle se consacre à la diffusion de la recherche en littérature, dans une perspective interdisciplinaire. Nous vous invitons à nous faire parvenir vos propositions d’articles libres ou de dossiers thématiques à l’adresse suivante : revueel@lit.ulaval.ca

Pour en apprendre davantage sur la revue et ses modalités d’abonnement et de diffusion au Canada et à l’étranger : www.etudes-litteraires.ulaval.ca

Pour la consultation de plus de 98 % des numéros d’Études littéraires en libre accès : https://www.erudit.org/fr/revues/etudlitt/

Abonnement annuel et vente au numéro : www.sodep.qc.ca
Abonnement à la version numérique, pour une institution : http://www.erudit.org/revue/etudlitt ;
pour un individu : http://www.sodep.qc.ca

https://www.pulaval.com/

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Aude Jeannerod (21 avril 2023). Franchir le “quatrième mur” en France au XIXe siècle, Études littéraires, vol. 51.3, février 2023. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0m5


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search