L’Histoire feuilletée. Dispositifs intertextuels dans la fiction historique du XIXe siècle ( dir. C. Bernard et C. Saminadayar-Perrin), PUR, 2022

Claudie Bernard et Corinne Saminadayar-Perrin (dir.), L’histoire feuilletée. Dispositifs intertextuels dans la fiction historique du XIXe siècle, Rennes, PUR, coll. “Interférences”, 2022.

Au XIXe siècle, toute fiction historique constitue une sorte de millefeuille de papier. Elle utilise en effet un abondant matériau historiographique et se réfère éventuellement à des sources d’époque ; elle emprunte à la fiction antérieure, historique ou non. Les récits activent ainsi un dispositif intertextuel complexe, fondé sur la reprise et la reconfiguration de situations, de scénarios, de figures, d’images, de postures auctoriales. Leur dynamique transdiscursive leur permet de problématiser les schémas narratifs, les modèles interprétatifs, les partis pris idéologiques, de proposer des perspectives inédites. Volontiers ironiques, les fictions historiques interrogent à la fois la capacité de l’histoire à faire sens, et les pouvoirs épistémologiques et émotionnels de la fiction.

Vous pouvez découvrir l’introduction de Claudie Bernard et la table des matières de l’ouvrage.

 

avec le soutien du laboratoire RIRRA 21 de l’université Paul-Valéry Montpellier 3

https://www.pur-editions.fr/product/8754/l-histoire-feuilletee

 



Citer ce billet
Marie-Astrid Charlier (2022, 8 septembre). L’Histoire feuilletée. Dispositifs intertextuels dans la fiction historique du XIXe siècle ( dir. C. Bernard et C. Saminadayar-Perrin), PUR, 2022. Société des études romantiques et dix-neuviémistes. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u0j5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search