Colloque “Flaubert dans son siècle”, Archives nationales (87, rue Vieille du Temple, Paris) du 28 au 30 juin 2022

La légende de Flaubert s’est construite autour de l’image d’un artiste désengagé, uniquement soucieux de la belle phrase. Ce colloque au contraire vise à montrer un Flaubert passionné par son siècle, par ses débats politiques, scientifiques, artistiques, philosophiques, religieux. L’ermite de Croisset fut aussi un Parisien hantant les salons : celui de la princesse Mathilde et d’autres plus interlopes. C’est cet artiste penseur qui est au centre de ce colloque.

 

Programme

Mardi 28 juin

9h : Accueil

9h30-12h30 : Engagement de Flaubert (présidence : Jean-Claude Caron)

  • Taro Nakajima (université de Nagoya) : « L’anticléricalisme de Flaubert et l’idée laïque au XIXsiècle »
  • Sébastien Hallade (université Paris-Sorbonne et Panthéon Sorbonne) : « Flaubert, un romancier quarante-huitard ? Engagement politique et littéraire sous la Deuxième République »
  • Jean-Christophe Ippolito (Georgia Institute of Technology) : « Flaubert dans sa Correspondance, 1870-1880 : encore un effort pour être républicain ? »
  • Yannick Marec (université de Rouen) : « Les variations de l’apolitisme de Flaubert »

14h30-17h30 : Interroger le discours politique (présidence : Philippe Dufour)

  • Fausto Proietti (université de Pérouse) : « Flaubert et les mots du politique »
  • Fabien Knittel (université de Franche-Comté) : « La scène du comice dans Madame Bovary : une ruralité idéalisée ? »
  • Nobuyuki Hirasawa (université Gustave Eiffel) : « Flaubert et le libéralisme de son siècle : autour des débats sur la souveraineté populaire »
  • Yvan Leclerc (université de Rouen) : « Flaubert et saint Polycarpe. « Mon Dieu ! mon Dieu ! dans quel siècle m’avez-vous fait naître ? » »

Mercredi 29 juin

9h-12h30 : L’ermite de Croisset se déconfine (présidence : Gisèle Séginger)

  • Joëlle Robert (Association des Amis de Flaubert et de Maupassant) : « Salons et réseaux de sociabilité de Flaubert »
  • Christian Peltre (université de Strasbourg) : « « Il y a le Gange, n… de D… » : Flaubert et la notion d’exotisme au début du XXe siècle »
  • Sarga Moussa (CNRS/Thalim) : « Le Dictionnaire des idées reçues et l’Orient »

13h45-16h30 : Flaubert et les pensées philosophiques de son temps (présidence : Françoise Mélonio)

  • Philippe Dufour (université de Tours) : « Une pensée de l’Histoire : le roman de l’aristocratie dans Madame Bovary »
  • Juliette Azoulai (université Gustave Eiffel) : « Flaubert et les spinozismes du XIXe siècle »
  • Atsuhi Yamazaki (université de Nagoya) : « Flaubert et l’éclectisme »
  • Annie Petit (université de Montpellier) : « Flaubert ou l’antipositivisme ? »

16h30 : visite guidée des Archives

Jeudi 30 juin

9h-12h30 : Flaubert dans l’actualité scientifique (présidence : Michel Pierssens)

  • Norioki Sugaya (université de Tokyo) : « Flaubert et la science romantique »
  • Maurice Gasnier (université de Bretagne) : « Alfred Maury initiateur et critique de Flaubert »
  • Gisèle Séginger (université Gustave Eiffel et IUF) : « Flaubert et l’histoire des religions »
  • Florence Vatan (université du Wisconsin) : « Savoir et transmission : Flaubert et Frédéric Baudry »
  • Christophe Reffait (université de Picardie) : « Le « coût d’opportunité » dans le roman flaubertien » 

14h15-17h30 : Situation de l’artiste dans la modernité (présidence : Norioki Sugaya)

  • Jean-Claude Yon (École Pratique des Hautes Études) : « Flaubert et le monde des spectacles »
  • Bernard Vouilloux (université de Paris IV) : « L’image, la peinture, la tache »
  • Martine Lavaud (université d’Arras) : « La putain et le cénobite : saint Flaubert et la tentation de la presse »
  • Jean-Yves Mollier (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « Flaubert et ses éditeurs ou le refus des tendances du marché »

Informations pratiques

Le colloque, organisé par Gisèle Séginger (université Gustave Eiffel) et Philippe Dufour (université de Tours), se tiendra du 28 au 30 juin 2022 aux Archives nationales à Paris (hôtel de Rohan, 87 rue Vieille du Temple).

Les travaux débuteront le 28 juin à 9h15.

Entrée libre.

Flaubert dans son siècle

 

CONTACTS


Vous aimerez aussi...