Cahiers d’études nodiéristes, 2022, n°11 (dir. Paul Kompanietz et Marine Le Bail)

Cahiers d'études nodiéristes. 2022, n° 11. Charles Nodier romancier : le Moi et l’Histoire (1800-1820)

 

“Charles Nodier romancier : le Moi et l’Histoire (1800-1820)”, Cahiers d’études nodiéristes, 2022, n° 11

sous la direction de Paul Kompanietz et Marine Le Bail

 

 

 

 

 

SOMMAIRE

Paul Kompanietz et Marine Le Bail, Le « tourbillon romanesque » de Charles Nodier, p. 13-38.

Maëva Remery, Bannis et proscrits « de toutes les couleurs » dans les premiers récits de Nodier, p. 39-57.

William Kels, Nodier, romancier sans « type », p. 59-76.

Noémi Carrique-Mouette, Transgression et culpabilité. Le rapport au droit dans les premiers romans de Charles Nodier, p. 77-91.

Georges Zaragoza, Convulsions de l’Histoire, sérénité du paysage dans les romans de Nodier, p. 93-111.

Ian Byrd, « Hors des grands chemins ». Contournement de l’histoire dans les premiers romans de Charles Nodier, p. 113-129.

Marta Sukiennicka, Nodier, de la romance au roman, p. 131-150.

Patrick Huet, Revenance, rémanence, évanescence. La spectralité dans les premiers récits de Charles Nodier, p. 151-164.

Paul Kompanietz et Marine Le Bail, La part de l’ombre. Une poétique romanesque de l’ambiguïté, p. 165-189.

Daniel Sangsue, Postface, p. 191-195.

Miscellanées

Gabrielle Bornancin-Tomasella, Des châteaux de Bohême aux châteaux en Espagne. Narration et déceptivité de Nodier à Nerval, p. 199-215.

Jacques Geoffroy, Le Mariage de Charles Nodier. Une pièce inédite de Marguerite Henry-Rosier, p. 217-240.

 

 


Vous aimerez aussi...