Congrès de la SERD: L’œil du XIXe siècle – Fondation Singer-Polignac – 26-29 mars 2018

L’œil du XIXe siècle

VIIIe Congrès de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes

Fondation Singer-Polignac

26-29 mars 2018

Programme provisoire

Lundi 26 mars 

Matin

Ouverture

  • par Yves Pouliquen, président de la Fondation Singer-Polignac et M. José-Luis Diaz, président de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes

L’œil physique

Présidence : Michael Zimmerman

  • Corinne Doria : La soif du Regard. Ophtalmologues et opticiens au XIXe siècle
  • Celia Cuenca : Le cabinet optique de Mr. Dalmau. Des vues d’optique aux vues stéréoscopiques : entraîner le regard chez l’opticien.
  • Virginie Pouzet-Duzer : Des paires de lunettes bleues 

Après-midi

L’œil chromatique

Présidence : Ségolène Le Men

  • Patrick Désile : L’œil et la lumière ou les deux révolutions
  • Paul Smith : « Le plus beau bleu » : l’art, la science, et la phénoménologie des ombres colorées
  • Nathalie Boulouch : Le paradigme de la rétine: entre science, peinture et photographie des couleurs

Présidence : Ségolène Le Men

  • Conférence. Michael Zimmermann : Monet-Duchamp; Helmholtz-Bergson. Les arts, l’optique physiologique et la philosophie de la perception 

Mardi 27 mars

Matin

Visible, invisible, extravisible

Présidence : Daniel Sangsue

  • Nicole Edelman : Voir sans les yeux
  • Lucien Derainne : L’œil observateur et l’observateur aveugle : un paradoxe dans les représentations littéraires et scientifiques du début du XIXe siècle.
  • Fleur Hopkins : Une image au fond de l’œil : imaginaire de l’image indélébile dans la production de merveilleux-scientifique au passage du siècle

 

Monstres et fantômes

Présidence : Françoise Gaillard

  • Daniel Sangsue : Quand l’invisible devient visible : les apparitions dans la littérature du XIXe siècle
  • Émilie Piton-Foucault : Un œil de verre perçant dans l’art du XIXe siècle
  • Amandine Rabier : Exhiber les monstres

  

Après-midi

Pouvoirs de l’œil

Présidence : Dominique Kalifa

  • Caroline Muller : La direction de conscience au XIXe siècle : le succès d’une pédagogie du regard
  • Valérie Stiénon : Faire voir le fait divers : l’œil de la police et ses dispositifs graphiques
  • Julien Schuh : « Le régiment des hypnotiseurs » : hypnose et contrôle social

L’œil fasciné

Présidence : Jacques Neefs

  • Émilie Pézard : Le regard des « fascinateurs du romantisme »
  • Andrea Goulet : Nerfs, folie, et (dé)règlement du temps: crises d’attention dans la vision fantastique
  • Véronique Samson : Déjà-vu : littérature, psychologie et reconnaissance du présent

Soirée de lecture au Musée Delacroix 

Mercredi 28 mars

Matin

Objets pour l’œil

Présidence : Emmanuel Fureix

  • Manuel Charpy : Les yeux dans les yeux. Les expériences du portrait au XIXe siècle
  • Jordana Dym : Le regard cartographique du touriste au XIXe siècle
  • Marine Kisiel : Trouer le mur ? Perceptions et expériences du regardeur dans la décoration impressionniste

L’œil urbain

Présidence : Brigitte Diaz

  • Anne-Sophie Aguilar et Éléonore Challine : « Parler aux yeux », les séductions visuelles de l’enseigne au XIXe siècle
  • Laurent Cuvelier : L’affiche typographique, un objet visuel  ? Visibilité et attention urbaine à Paris au tournant des XVIIIe et XIXe siècle.
  • Alessandra Ronetti : La couleur « frappante ». L’affiche comme « technique de l’attention » dans les expériences urbaines au XIXe siècle

 

Après-midi

Capter l’œil

Présidence : Frédérique Desbuissons

  • Marine Le Bail : Quand le livre s’affiche : la couverture entre illustration et trompe-l’œil
  • Axel Hohnsbein : Étude sur les frontispices de la presse de vulgarisation scientifique du second XIXe siècle

 

L’œil satirique

Présidence : Julien Schuh

  • Amélie de Chaisemartin : Le regard du caricaturiste donné en modèle dans les romans et les caricatures de presse de la monarchie de Juillet
  • Laurent Bihl : « Lubricité-l’ubris-cité » : le regard érotique et libidineux comme focale de l’image satirique de presse à la Belle Époque
  • Julien Zanetta : Charivari, tohu-bohu, tintamarre : Lexique de l’œil assourdi

 

Présidence : Erika Wicky

Conférence. Delphine Gleizes : « Machines à voir, machines à raconter : dispositifs optiques et narrativité »

Jeudi 29 mars

Matin

L’œil en mots

Présidence : Philippe Hamon

  • Philippe Geinoz : Avoir l’œil américain. Brève histoire littéraire d’une expression
  • Élina Absalyamova : À se tourdre l’œil : spectacles, polychromes et ekphraseis (in)cohérentes dans les proses fin-de-siècle de Cros et Corbière à Allais

Pause café

Présidence : Marie-Ange Fougère

  • Aude Dontenwille-Gerbaud : L’œil de Gambetta face à l’horizon d’attente républicain.
  • Stéphanie Boulard : L’œil de Victor Hugo

  

Après-midi

L’œil en scène

Présidence : Jean-Claude Yon

  • Céline Frigau Manning : L’œil mental et l’oreille exaltée. Hypnose, musique et spectacle au XIXe siècle
  • Aleksandra Wojda : Peut-on voir les sirènes ? Au spectacle de l’opéra romantique

Pause café

  • Pauline Noblecourt : Techniques du regard masculin sur les scènes parisiennes (1850-1880)
  • Bénédicte Jarasse : Voir et représenter « les jambes de l’Opéra » : une poétique de la lorgnette ?

Présidence : Frédérique Desbuissons

Conférence. Hollis Clayson : « La visibilité de la tour Eiffel »


Vous aimerez aussi...